le diamant noir

Publié le par automne81

     photo prise à la dernière fête de la truffe de Villeneuve sur vère..un village du tarn que j'aime beaucoup...http://www.truffe-passion.fr/local/cache-vignettes/L520xH374/IMG_1187-2-2b706.jpg 

 

 Dans la famille des champignons la truffe est vraiment la star...

 La truffe, c'est un champignon à part, une couleur toute noire et une odeur pour le moins bizarre...

 Puis c'est un goût puissant, subtil et étonnant. Longtemps les anciens ont cru qu'elle apparaissait suite à des pluies d'automne et des coups de tonnerre. Ils l'avaient d'ailleurs appelée "fille de l'éclair". D'autant qu'ils avaient observé qu'autour d'elle le sol était comme brûlé. La truffe noire resta longtemps un mystère, alors les hommes se sont mis à raconter sur elle toutes sortes d’ histoires extraordinaires.

 Puis ils ont appris à la connaître,et ont découvert son petit caractère.

 La truffe noire adore la vie souterraine, raffole des racines, s'agrippe en particulier à celles des noisetiers, des tilleuls et des chênes. Elle aime l'humidité, les sols moelleux, riches en calcium et bien aérés. Elle n'aime pas l'eau, mais adore qu'on la brosse pour la nettoyer et qu'on la caresse avec un chiffon sec pour la terminer.

Elle ne supporte pas de passer à la casserole alors la seule façon de la cuisiner c'est de la râper au dernier moment.

Avec les pâtes, les œufs et les pommes de terre c'est excellent !

En plus il paraît que la truffe noire serait dotée d'un pouvoir aphrodisiaque auquel personne n'échappe ....Mais non je ne vous prends pas pour des truffes....la récolte commence à la mi novembre...essayez vous verrez...

Et puis comme disait Brillat Savarin;

"Alors si c'est le cas ,continuons d'y croire et surtout d'en manger."

..heu...encore faudrait il en trouver...

 

________________ 

 

 pour la petite histoire:

 

L'historique du « diamant noir tarnais » remonte aux temps lointains comme partout en France. Avec quelques précisions remontant peu avant la Révolution française, les truffes noires de Graulhet étaient à la table de Mgr de Royère, Evêque de Castres. Au début du siècle, la production de truffes tarnaises avoisinait les 10-15 tonnes par an. C'est en 1905 que le curé de St Vergondin (Penne) établit une coopérative ayant pour objet la vente des truffes noires.
Pour plusieurs raisons la production nationale et tarnaise a périclité et on s'organise alors en syndicats départementaux .Le syndicat du Tarn doit sa création en 1972 à M. Cécilien Laperruque (maire de Tonnac).

La trufficulture se développe sur les plateaux calcaires tarnais et à ce jour environ 100 hectares sont installés..

 

 

 

Commenter cet article

yveline 16/01/2013 20:19


Coucou


Richard est natif de Graulhet et on se verrait bien cultiver des truffes 


BONNE SOIRÉE 


YVELINE

ANTO' 05/11/2012 16:27


Salut E velyne ,j'ai déja de la peine à trouver des sanguins ordinaires ,alors la truffe .....


bonne soirée bise

haha2 05/11/2012 00:07


un petit coucou évelyne merci de ton passage toujours sympatique ici tout baigne je vois que de ton coté ça va oui une bonne truffe en omelette c'est très bon et à prix d'or lol elle est belle
celle là sur ton article il y à des sous sur la table lol passe une très bonne semaine @+

Florentin 01/11/2012 17:35


J'ai eu l'occassion d'en manger au restaurant de rares morceaux toujours minuscules. Pas assez en tout cas pour en savourer le goût. Je crois que la truffe sert surtout, chez nous en tout cas, à
augmenter le prix du menu.

justine 01/11/2012 16:25


Elle a bien des vertus la truffe, mais à vrai dire, je n'en ai jamais vraiment dégustée...


et je t'avoue : J'aime pas le diamant !


Bises Evelyne.